Lingua
Ricerca

Pain de Pâques

In sintesi

Le pain de Pâques neuchâtelois est une brioche en tous points similaire à la tresse, à ce détail près qu'il n'est pas tressé! Bien qu'il fasse partie du paysage culinaire de nombreux Neuchâtelois, peu d’entre eux savent qu’il s’agit d’une spécialité de leur région.

Descrizione

Pain rond comportant une entaille sur le dessus. La croûte est brune et luisante, comme une tresse. La mie est blanche comme celle de la tresse mais plus serrée que cette dernière.

Varianti

La pâte peut contenir des œufs, du levit (levain séché) et/ou du malt.

Ingredienti

Farine fleur, lait, beurre, levure fraîche, sucre, sel, jaune d’œuf pour dorer.

Storia

Selon les boulangers interrogés, le pain de Pâques serait apparu vers le milieu des années 1960. Les boulangers ayant beaucoup de travail et peu de main-d’œuvre, ils cherchent une alternative à la tresse demandant moins de travail. Ils essaient tout d’abord de simplement façonner la pâte à tresse en forme de pain rond, ce qui donnera le "pain du dimanche". Ce dernier ne rencontrera que peu de succès, la tresse étant déjà bien établie dans le paysage culinaire neuchâtelois. C’est alors qu’ils décident de ne le fabriquer que durant une période déterminée de l’année: Pâques. Le pain du dimanche devient donc le pain de Pâques et commence à rencontrer un certain succès du fait de son association à un événement et une période précis.

A l’heure actuelle, le produit est très répandu dans l’ensemble du canton de Neuchâtel.

Produzione

Mélanger la levure, le lait tiède (34°C) et le sucre. Verser la farine et le sel dans un plat, faire la fontaine puis ajouter le mélange liquide. "Il est avantageux de pétrir la pâte d’abord sans les œufs et le beurre. Ces ingrédients doivent toujours être ajoutés successivement seulement après le développement proprement dit de la pâte afin d’obtenir une pâte plus souple et plus tendre", nous dit La Boulangerie Suisse, édité par l’Ecole professionnelle de Richemont. Cette adjonction tardive permet à la farine de mieux absorber le liquide, ce qui aura des répercussions positives sur la levée de la pâte. En l’absence de matière grasse, travailler la pâte doucement. Ajouter le beurre ramolli et les œufs. Malaxer jusqu’à obtention d’une pâte homogène, qui ne colle pas.

Laisser reposer. Façonner le pâton en forme de boule et donner un "coup de lame" pas trop profond au milieu.

Enfourner entre 225°C et 235°C. Pour les fours à sole, enfourner, si possible, directement sur la sole, avec le soupirail ouvert. Après environ cinq minutes, fermer le soupirail, injecter de la vapeur et rouvrir le soupirail à mi-cuisson.

Le pain de Pâques est une spécialité des artisans boulangers. On ne le trouve ni dans les grandes surfaces ni dans les ménages.

Consumo

Le pain de Pâques est fabriqué, et donc consommé, un mois environ avant Pâques et jusqu’à la fête. Durant cette période, on le consomme généralement le dimanche, au petit déjeuner, comme une tresse.

Du fait de la forme du pain et du façonnage qui est moindre par rapport à la tresse, le goût de beurre est plus prononcé que dans cette dernière, même si la teneur en beurre du pain de Pâques lui est inférieure.

Importanza economica

A l’approche des fêtes de Pâques, la plupart des boulangeries neuchâteloises fabriquent du pain de Pâques. En cette période, il représente bien souvent l’un de leurs produits phares.

Prodotti di panetteria e pasticceria Print

Epicentro di produzione

Canton de Neuchâtel.

Map