Lingua
Ricerca

Pepita ®

Pepita ®

In sintesi

Pepita est une limonade gazeuse très connue et appréciée en Suisse alémanique. Sa particularité est son arôme de pamplemousse, qui lui confère un goût doux-amer.

Descrizione

Limonade gazeuse au goût doux-amer du pamplemousse. Couleur: rose.

Varianti

Pepita Citro, Pepita Orange.

Ingredienti

Eau, gaz carbonique, pamplemousse, sucre, (édulcorants pour Pepita light).

Storia

Les limonades gazeuses apparaissent en Suisse vers la fin du 18ème siècle. C’est à la même époque que l’on commence à considérer les eaux minérales comme des boissons désaltérantes, alors qu’auparavant elles n’étaient utilisées qu’à des fins thérapeutiques, sous forme de bains ou par ingestion (sous prescription médicale).  

L’historien François de Capitani, dans son article Les eaux minérales en Suisse (1999) présente un document daté de 1790 qui montre un changement dans la consommation des eaux minérales: "prises seules, ou mêlées avec du vin, ou un sirop aromatique, elles sont même devenues une boisson d’agrément." Tout au long du 19ème siècle, l’eau minérale et les limonades ne sont que rarement consommées: elles sont méprisées à une époque où l’on boit plus volontiers du vin ou de l’eau-de-vie. Toutefois, c’est pendant ce siècle que surgissent les premières fabriques de limonade, notamment vers la fin du 19ème siècle.

Le vrai développement des boissons désaltérantes a lieu à partir du début du vingtième siècle. Ce succès dépend directement des restrictions concernant la consommation des boissons alcoolisées, comme le signalent Flandrin et Montanari dans l’Histoire de l’alimentation (1996). Dans le même courant des idées hygiénistes parues à la fin du 19ème siècle, des mouvements antialcooliques émergent pour faire face aux ravages causés par les abus de la consommation d’alcool. C’est à cette période également qu’une taxe sur la fabrication des eaux-de-vie est introduite.  

Parallèlement, le début du 20ème siècle connaît une transformation des habitudes: le temps du travail et celui dédié aux loisirs deviennent des moments où l’on ne boit pas d’alcool, donc des moments destinés à la consommation de limonades. C’est ainsi que, comme l’indique François de Capitani, se crée un terrain fertile pour les boissons industrielles telles Pepita.  

L’histoire de Pepita est liée à celle d’une source d’eau minérale située près de Eptingen, dans le canton de Bâle Campagne. Il y avait là une source exploitée comme tant d’autres pour ses bains thérapeutiques. A partir de 1900, Edmund Buchenhorner-Dettwiler et son beau-frère Ernst Singer-Buchenhorner héritent des droits d’exploitation de la source et de l’hôtel. Ils commencent alors à mettre en bouteille cette eau minérale pour la vente. Le siège principal de leur société est établi à Sissach (BL) et dans les années 1920, les beaux-frères construisent une usine près de Eptingen, où l’eau est embouteillée automatiquement sur place.  

La boisson gazeuse au grapefruit naît en 1929, sous le nom de Sissa (du nom de la commune de Sissach). En 1949, Sissa change de nom et d’image: elle est rebaptisée Pepita par un célèbre graphiste, Herbert Leupin, qui lui donne également un nouveau logo représentant le fameux perroquet. Pepita signifie en espagnol pépin ou bien pépite. La raison du choix du nom reste un mystère: peut-être fait-elle simplement référence à la provenance exotique du pamplemousse. Le parcours de la boisson Pepita est couronné de succès; Pepita se diffuse dans toute la Suisse alémanique et plus tard aussi dans le reste de la Suisse, et elle est même produite au-delà des frontières (en Allemagne), sous licence. En Suisse romande, dans les années 1960, on pouvait boire cette limonade dans certains cafés du canton de Vaud, alors qu’aujourd’hui elle est très difficile à trouver, sauf dans le canton de Fribourg. En Suisse alémanique, elle reste très appréciée et se décline en d’autres saveurs (orange et citron); depuis 1980 il existe aussi une version "light".   

Produzione

Il s’agit d’une boisson à base d’eau gazeuse aromatisée au pamplemousse. Le mode d’obtention n’est pas communiqué par l’entreprise qui la fabrique.

Consumo

Il s’agit d’une boisson que l’on peut consommer quotidiennement, qui trouve des adeptes notamment en Suisse alémanique. Elle se boit plus volontiers en été, de même que toutes les autres boissons sucrées et rafraichissantes.

Importanza economica

L’entreprise qui fabrique cette boisson considère Pepita comme un produit important par rapport à d’autres. La vente de cette boisson rafraichissante augmente pendant la saison chaude. Une bouteille de 1,50 litre est vendue à environ Fr. 1.80 (2008). Elle est vendue dans beaucoup de commerces, bars et restaurants de Suisse alémanique. Les quantités produites ne sont pas communiquées par la firme.

Fonti

  • Raboud-Schüle, Isabelle et Stäuble Nicole Tercier,   L'eau à la bouche,   Alimentarium,   Vevey,   2005.  
  • Flandrin, Jean-Louis <BR />Montanari, Massimo,   Histoire de l'alimentation,   Fayard,   Paris,   1996.  
  • http://www.eptinger.ch/Suessgetraenke.23.0.html.  
Bibite Print

Epicentro di produzione

Eptingen (BL).
Map